jeudi 4 septembre 2008

Rentrée tout en douceur

C'est l'heure de la rentrée pour certains. De mon côté, l'été n'a pas été l'occasion de lectures marquantes. J'espère cependant pouvoir reparler prochainement d'Hervé Le Corre qui m'a fait passé un excellent moment en compagnie de son Tango Parano, un polar au style déroutant. J'attends avec grand intérêt la réception de quelques romans, comme Les figures de Robert Alexis et La Véranda du même auteur. Un auteur discret qui sait créer des histoires ennivrantes en renouant avec un langage au charme d'antan. Le Cortège des Ombres de Julian Rios, évoqué avec passion par Anne-Sophie Desmonchy fait lui aussi partie des lectures dont j'attend beaucoup. Aujourd'hui jeudi 4 septembre, c'est aussi le jour de la sortie en français du dernier recueil de nouvelles de Haruki Murakami, Saules aveugles, Femme endormie. Quand on sait l'intérêt que je porte à cet auteur, je ne manquerais pas d'en reparler prochainement.

En attendant, je m'attèle à une nouvelle dont je viens de finir une première ébauche. Etant donné que j'aimerais davantage concentrer ce blog sur les livres qui m'ont marqué, je ne sais encore si je présenterais mon texte sur ce blog. En attendant, n'hésitez pas à faire part de vos lectures estivales qui ont retenu votre attention.

6 commentaires:

Anne-Sophie a dit…

Bonjour,
heureuse de vous retrouver. Une très bonne lecture : C'était notre père de Mathieu Belezi chez Albin Michel. C'est magnifique. Je l'ai lu il y a trois semaines et il me colle encore à la peau. Un excellent moment.

edwood a dit…

Bonjour Anne-Sophie,

Je note cette référence avec plaisir et vous remercie pour cette suggestion qui est la bienvenue en cette période.
Cependant, en butinant sur le site du Nouvel Attila, je viens de dégoter quelques références qui devraient me tenir en haleine les semaines à venir. Pour l'heure, je pars à Malte une semaine. Bonnes lectures

edwood a dit…

Par contre, en recherchant la référence sur le net, je me suis rend compte que vous avez probablemnt fait un lapsus (révélateur?) en écrivant le titre du livre. Ne s'agit-il pas de C'était notre terre,paru en cette année 2008?

Irma Vep a dit…

Bonjour Edwood!
Voici un billet encore plein d'enthousiasme. J'ai pour ma part terminé L'ami Butler que j'ai trouvé très bon. Je prépare un billet sur ce livre que je mettrai prochainement en ligne sur le Vampire. En ce qui me concerne, j'ai découvert cet été, en fouinant dans la bibliothèque que je fréquente, La fleur de peau de Sebastià Alzamora. C'est un texte paru en 2007, très surprenant. Un roman assez inclassable à la construction narrative astucieuse, qui mêle récit historique, histoire fantastique, qui revisite certains mythes...et qui parle, encore une fois du pouvoir des livres...!Véritablement jubilatoire! Je pense que c'est un roman qui pourrait vous plaire!
J'ai découvert également, durant cette période estivale, Le Quatuor d'Alexandrie de Lawrence Durrell qu'un ami m'avait offert. C'est une véritable merveille du point de vue de l'écriture et de la construction qui joue sur les changements de points de vue concernant les mêmes personnages et événements repris dans chaque volet. Un vrai bijou littéraire!
Bien à vous,
A très bientôt!

Anne-Sophie a dit…

Oui, en effet... J'ai écrit trop vite.

Passez de bonnes vacanecs

edwood a dit…

Bonjour Irma,

Encore une nouvelle victime des charmes du roman de Lafargue. A vrai dire, je ne vous cache pas que j'attends avec impatience ce qu'il est en train de mijoter.
Je vous remercie pour vos recommandations. D'ailleurs, comme j'aime le faire assez régulièrement, je vais emprunter à la bibliothèque La Fleur de Peau, dont vous me donnez l'eau à la bouche.
N'hésitez pas à me faire part de vos coups de coeur par le biais de vos commentaires ou e-mails. J'apprécie beaucoup vos interventions.

@ bientôt.