mercredi 29 octobre 2008

Le blog du mois d'octobre: LE VAMPIRE REACTIF



"Publier un livre, nous disait Michel Tournier dans son essai Le vol du Vampire(paru pour la première fois au Mercure de France en 1980), c'est procéder à un lâcher de vampires. Car un livre est un oiseau sec, exsangue, avide de chaleur humaine, et, lorsqu'il s'envole, c'est à la recherche d'un lecteur, être de chair et de sang, sur lequel il pourra se poser afin de se gonfler de sa vie et de ses rêves. Ainsi le livre devient ce qu'il a vocation d'être : une oeuvre vivante."

En automne, les jours raccourcissent à vitesse grand V, l'occasion pour les vampires de manifester leur soif insatiable.. d'art. Irma Vep (pseudonyme réutilisant l'énigme de l'ancestrale série de Louis Feuillade,Vampires), David Gray et Desmodus premier du nom ont mis en place à Lyon, en février 2008, une maison d'édition associative, Le Vampire Actif, avec la "volonté mordante de communiquer des points de vue solides sur la pluralité de la culture, qu'elle soit locale, nationale ou internationale". Le vampire réactif est un blog mettant en valeur des oeuvres qui ont su retenir l'attention aiguisée de ces blogueurs invétérés, principalement dans les domaines littéraire ou des arts de la scène.

Parmi les coups de sang les plus cinglants de ce blog, on citera des articles sur des oeuvres méconnus comme Personne de Linda , l'Eloge de la lenteur de Carl Honoré, Mort Anonyme d'Abé Kôbô. Parmi les thèmes de prédilection de ses ardents blogueurs, on retrouve le mystère de la littérature, la quête d'identité..et la mort. Plus récemment, on a pu découvert de formidables articles sur Une éducation libertine de Del Amo et Sauvagerie de James Graham Ballard, dont la ténébreuse Irma Vep, l'auteur du billet, est une fervente lectrice.
Ce sont ses propres articles qui m'ont attirés sur ces pages. En effet, ses qualités d'écriture, son sens exacerbé du détail, son souci de peaufiner ses textes donnent lieu à des plongées vertigineuses.

Un bémol toutefois, les billets sont trop rares. Hélas, pour combler toutes les passions dévorantes de ses vampires, le temps manque et il faut parfois attendre de longues semaines avant de pouvoir se délecter de ses alléchantes mises en bouche.

1 commentaire:

Irma Vep a dit…

Très cher Edwood!
Que d'éloges, que d'éloges!J'en ai les crocs qui rougissent! Je vous remercie pour ce billet plein d'enthousiasme nous concernant. Émanant de vous - et commençant à connaître un peu mieux vos passions littéraires - je prends cela pour un compliment de grande taille!
Je me permettrai juste un petit rajout cependant : parmi les "fondateurs" de l'association "Le Vampire Actif", il y a un autre vampire, Lestat, qui agit dans l'ombre, qui en est le Président, et qui contrairement à ce qu'il peut penser parfois est quelqu'un bourré de talents (c'est un poète, un vrai!Voilà, c'est dit!) et d'idées lumineuses. Quant à notre Maison, oui, elle tient à faire entendre ce que ses membres aiment lire ou voir pour que les auteurs qui veulent nous envoyer leurs manuscrits sachent, soit pourquoi ils ne doivent finalement pas nous faire parvenir leurs textes, soit pourquoi nous devons parfois les refuser. Comme nous le mentionnons sur notre site : entre sang froid et sang chaud, c’est dans l’originalité, le contraste et l’éclectisme que nous avons conçu l’esprit de nos collections.
Nous avons l’ambition de permettre l’émergence de visions lucides, critiques et de redonner vie à l’instinct salvateur de résistance par le sang vif de l’écriture.

Je vous remercie encore pour cet élan de sympathie et vous promets d'essayer de poster des billets plus régulièrement ;-)
Bien à vous,
Irma Vep